mercredi 27 août 2014

CLAUSEWITZ, DE LA GUERRE, LIVRE 1, CHAPITRE 1, FLORILEGE DE CITATIONS CLEFS


Clausewitz, De la guerre, Livre 1, Chapitre 1 : Qu'est-ce que la guerre ? FLORILEGE DE CITATIONS CLEFS (D’après l’édition GF Flammarion, 2014) 

1. Introduction

Nous nous proposons d'examiner d'abord les divers éléments de notre sujet, ensuite les diverses parties ou membres, et enfin le tout dans son ensemble. Nous procéderons par conséquent du simple au composé.

Toutefois, il est nécessaire ici de commencer par un coup d'œil sur l'ensemble, parce que la nature du sujet exige que tout en considérant les détails, on n'en perde jamais de vue la corrélation générale.

lundi 18 août 2014

BARBUSSE, LE FEU, RESUME, CHAPITRES XVII à XXIV (FIN)

XVII) La sape

            Les lettres sont là. Parmi elles, on apprend que le vieux qui cherchait un trésor (voir chapitre V) en a finalement trouvé un, il l’a même reçu sur la tête pendant un dynamitage ! Ils n’en reviennent pas.
Lamuse se porte volontaire pour aider les sapeurs pompiers.
Il revient complètement défait. Il a vu le cadavre pourri d’Edoxie.

mardi 5 août 2014

BARBUSSE, LE FEU, RESUME, CHAPITRES IX à XVI


IX) La grande colère

            Volpatte est revenu après deux mois de convalescence, mais il est très en colère.
Il pleut sans arrêt, la tranchée est trempée. Ils mangent debout, les pieds enfoncés dans la boue, le pain spongieux et la viande lessivée. la pluie s’insère partout.
Volpatte est en colère contre les « embusqués », ces mobilisés qui sont prêts à tout pour ne pas aller au front. « Y- en a trop » ne cesse-t-il de répéter.
Parmi ces embusqués, les gendarmes dont la guerre est le métier mais qui ne vont jamais au front.
«  Il y a des moments où le devoir et le danger c’est exactement la même chose. Quand le pays, quand la justice et la liberté sont en danger, ce n’est pas en se mettant à l’abri qu’on les défend. La guerre signifie au contraire danger de mort et sacrifice de la vie pour tout le monde : personne n’est sacré. Il faut donc y aller tout droit, jusqu’au bout, et non pas faire semblant de le faire, avec un uniforme de fantaisie. Les services à l’arrière, qui sont nécessaires, doivent être assurés automatiquement par les vrais faibles et les vrais vieux. » (Bertrand, 193)

dimanche 3 août 2014

BARBUSSE, LE FEU, RESUME, CHAPITRES I à VIII


Edition Garnier-Flammarion, Paris, 2014.
NB : Les chiffres entre parenthèses correspondent au numéro de la page d’où est issue la citation.

L’œuvre est sous-titrée « Journal d’une escouade ».
Dédicace : « A la mémoire des camarades tombés à côté de moi à Crouy et sur la cote 119. »