vendredi 3 mai 2013

ROBERT DE BORON, LA SUITE DU ROMAN DE MERLIN, LE MORHOUT, NIVIENNE, RESUME PERSONNAGES





Le Morhout

            Gauvain et Yvain le rencontrent juste après que des demoiselles crachaient sur son écu pendu à un arbre. Il combat Yvain qu’il désarçonne, puis Gauvain, puis ils deviennent amis. Ils rencontrent les trois demoiselles, il quitte ses compagnons à une fontaine, ils s’y retrouveront dans un an. Avec sa demoiselle, il arrive à un château où l’on fête l’anniversaire du roi Pellinor, il désarçonne un chevalier qui voulait le faire participer de force à la fête, puis il s’en va.

            Dans le Bois du Plessis, il délivre une demoiselle et un nain condamnés à être brûlés. Ils sont accusés par l’amant éconduit d’avoir coucher ensemble. Il la raccompagne à son château, c’est une reine.
            Puis, il arrive au Perron du Cerf sur lequel est écrite l’annonce des merveilles du Graal. Pendant la nuit, deux chevaliers se battent sans rien dire puis s’embrassent. Puis un cerf est tué par quatre lévriers blancs Puis un dragon tue les lévriers et lèche les plaies du cerf. Il recrache les lévriers vivants et le cerf repart poursuivi à nouveau par les lévriers. Le dragon s’envole. Pendant leur sommeil, son écuyer et la demoiselle sont tués par une arme invisible. Le Morhout est blessé grièvement aux cuisses. Le fils du duc de Laval, dont le Morhout a tué le père, l’attaque et le laisse pour mort. Il lui enfonce sa lance dans l’épaule et le piétine avec son cheval. Ensuite Gauvain le trouve…(voir Gauvain)
            Après avoir été délivré de la Roche aux Pucelles par Gaheriet, il repart en Irlande. Sur son chemin, il rencontre cinq chevaliers de la maison d’Arthur, dont Agravain et Guerrehet, qui le défient tous un à un à la joute. Il en vainc quatre, et il arrête le combat avec Sagremor, lorsqu’il apprend qui ils sont. Il retrouve Gaheriet en Irlande. Il est tué en Cornouailles par Tristan.



Nivienne ou la Demoiselle du Lac

            Sauvée par Pellinor du chevalier qui l’avait enlevée, elle est d’abord surnommée la demoiselle chasseresse, fille de roi. Elle est originaire de Petite Bretagne.
            Merlin s’en éprend: Voir Merlin et sa fin honteuse.



            Elle décide de s’installer sur le lac de Dyanne et désire conserver sa virginité. Elle hait Merlin parce qu’il en veut à sa virginité et parce qu’il est le fils du diable.
            Elle immobilise par enchantement le bras d’Accalon et sauve Arthur.
           Elle prévient Arthur, sous l’apparence d’une vieille femme pour le manteau envoyé par Morgain. C’est la demoiselle, enjointe de le vêtir par Arthur, sur ses conseils, qui en périra. Elle lui recommande de continuer à exalter les vertus chevaleresques.
            Une de ses cousines germaines désenchante Gauvain et le Morhout qui allaient s’entretuer.

Nathalie LECLERCQ

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire