dimanche 3 février 2013

ZOLA, NANA, RESUMÉ et ANALYSES.


Nanad’Émile Zola

Avec « Les Rougon-Macquart », Zola a voulu, tout en s’inspirant - et en se démarquant - de « La Comédie Humaine » de Balzac, retracer « l’histoire naturelle et sociale d’une famille sous le Second Empire ». Ainsi, le cycle relatant l’évolution de cinq générations de Rougon et de Macquart, de 1851 (coup d’état de Napoléon III - celui que Hugo appelait « Napoléon le Petit ») à 1870 (défaite de la France à Sedan), fut composé de 1871 à 1893, donc avec un décalage plus ou moins constant d’une vingtaine d’années, à titre d’un roman par an en moyenne.
Dès 1878, Zola prépara son roman par de minutieuses recherches faites dans des ouvrages spécialisés ou sur le terrain. Zola était très soucieux de précision et de fidélité à la réalité des êtres, des lieux, des choses. Cette préparation l’a conduit à visiter l’hôtel particulier d’une « cocotte », à assister à un dîner en compagnie de demi-mondaines, à visiter les coulisses du théâtre des Variétés…
Pour le Grand Prix de Paris au bois de Boulogne (chapitre XI), Zola a assisté en juin 1879 à la course du Grand Prix.
Zola a écrit : « Le sujet philosophique est celui-ci : toute une société se ruant sur le cul. Une meute derrière une chienne qui n'est pas en chaleur et qui se moque des chiens qui la suivent. Le poème des désirs du mâle, le grand levier qui remue le monde. Il n'y a que le cul et la religion. » Extrait de l'ébauche du roman
Nana est un roman naturaliste. Ce roman a été publié pour la première fois sous forme de feuilleton dans Le Voltaire à partir du 16 octobre 1879 et ce jusqu’au 5 février 1880 et fut disponible en volume à la fin de février 1880.

Nana est le neuvième épisode des Rougon- Macquart et raconte l’histoire d’Anna Coupeau, dit Nana, fille de Gervaise Lantier et de Coupeau.   



Chapitre I : L’histoire débute en avril 1867, lors de la première représentation de la « Vénus Blonde ». Nana détient le rôle principal. Elle n’a aucun talent mais elle réussit à séduire le public par sa beauté et son audace.

Chapitre II : Le lendemain de cette première représentation, Nana est réveillée par Zoé dans son grand appartement : leur discussion est l’occasion d’apprendre que Nana a besoin d’argent pour son train de vie… mais aussi pour son fils Louis et que madame Lerat, la tante d’Anna, qu’elle considère comme une seconde mère, et qui vient d’arriver, élève à Rambouillet. Nana reçoit la visite de nombreuses personnes : son coiffeur Francis qui annonce à la jeune comédienne que le journaliste Fauchery, dans le Figaro, a écrit une excellente critique sur sa prestation de la veille ; madame Maloir, vieille confidente, durant le repas ; le « gros Steiner », qui arrive pendant que Nana est sortie pour récupérer une somme d’argent pour sa tante et son fils ; enfin, le marquis de Chouard et le comte Muffat.

Chapitre III : Tout le chapitre est concentré sur le couple Muffat : le comte et sa femme Sabine ; l’action se passe dans leur hôtel particulier, au cours d’une réception qui montre que le couple ne paraît plus si proche.

Chapitre IV : A son tour, Nana prépare un somptueux souper, dans son appartement, après la représentation. Zoé supervise les préparatifs : cette fête, presque orgiaque, est le rendez-vous de tous les comédiens et de tous les prétendants de Nana ; Steiner se rapproche de l’héroïne. La fête finit par dégénérer, la chaleur et les boissons aidant, les rivalités se font jour, les allusions graveleuses se multiplient.

Chapitre V : C’est déjà la 34° représentation de La Blonde Venus dont le succès ne se dément pas. Les artistes, dans les coulisses, se croisent et se toisent, se racontent les dernières rumeurs : on dit que Nana intéresse beaucoup le Prince et est désirée par de nombreux hommes : elle est devenue le « rêve de Paris ».

Chapitre VI : L’action se déplace à la campagne : aux Fondettes, les Muffat rendent visite à la famille Hugon tandis que Nana arrive à la Mignotte avec Steiner qui vient de lui offrir cette maison de campagne. C’est rapidement le point de convergence des prétendants de Nana : le petit Georges qu’elle s’amuse à déguiser en fille et qu’elle infantilise et Muffat, surtout, qui éprouve une grande jalousie et se montre pour la première fois pressant et violent à l’égard de Nana.

Chapitre VII : Quelques mois ont passé depuis le premier succès de Nana. Muffat et Nana entretiennent à présent une relation passionnelle. On apprend que Sabine trompe son mari.

Chapitre VIII : Nana part avec le comédien Fontan dont elle est tombée éperdument amoureuse : leur relation est difficile et violente, Nana se laisse totalement dominer par un homme qu’elle doit entretenir, qui la trompe et qui la bat. Après une dispute violente, Fontan finit par mettre Nana à la porte.

Chapitre IX : Un nouveau spectacle doit être monté sur les planches du théâtre des Variétés : il s’agit de l’opérette La Petite Duchesse. Nana veut revenir sur le devant de la scène et, cette fois-ci, exige un rôle plus sérieux qui montrerait ses vrais talents d’actrice, ce qui n’est pas du goût de Rose Mignon. Nous assistons aux répétitions de cette pièce. Nana retrouve Muffat, venu assister aux représentations pour… Rose !

Chapitre X : Nana reçoit dans son hôtel particulier du parc Monceau.Nana, qui n’est plus comédienne, s’ennuie dans son hôtel (« Oh que les hommes m’embêtent ! » p. 342). Elle part voir son fils aux Batignolles. Elle commence alors une relation amoureuse avec son amie Satin. Elle se montre de plus en plus violente et nerveuse avec ses domestiques et supporte mal la jalousie de Muffat, que des lettres anonymes, dévoilant les infidélités de la demi-mondaine, irritent. Le comte dépense sans compter pour assouvir tous les désirs de sa belle.

Chapitre XI : Le chapitre se déroule presque entièrement sur l’hippodrome de Longchamp, rendez-vous mondain, à l’occasion du Grand Prix. Toute la société est représentée, de l’Impératrice à… Nana ! L’héroïne s’entoure de tous ses prétendants, s’amuse et devient rapidement la reine du champ de courses, d’autant qu’un cheval de son amant Vandeuvres, outsider, s’appelle « Nana ». Les femmes jalousent la jeune femme.

Chapitre XII : Un premier drame pour Nana, enceinte.Chez les Muffat, Sabine donne une fête dans son hôtel entièrement restauré : elle est aussi dépensière que Nana, ruinant ainsi doublement le comte. Cette fête est l’occasion pour les hôtes de voir « la débâcle de cette maison ». Puis, c’est le mariage entre Estelle Muffat et Daguenet, manigancé par Nana. Le chapitre se clôt sur un accord entre les époux : se pardonner tout en gardant leur liberté. De son côté, le soir même du mariage, Nana reçoit chez elle sa récompense financière des mains mêmes du marié.

Chapitres XIII et XIV : La déchéance de Nana et de toute la société du Second Empire.Ne pouvant rembourser toutes ses dettes, Nana disparaît. Plusieurs mois après, elle revient à Paris voir son fils atteint de la variole, elle contracte la maladie et en meurt en juillet 1870.

REPÈRES TEMPORELS
- La première représentation de Nana au théâtre des Variétés a eu lieu le 12 avril 1867. Cette date correspond au début de l’histoire.
- En septembre 1867, Nana s’installe dans une demeure à la campagne appartenant à Steiner afin de se reposer.
- En décembre, Nana dit à Muffat que sa femme le trompe ; ce fut un drame pour lui.
- Entre janvier et octobre 1868 a lieu le premier plongeon de Nana, celle-ci décide d’habiter chez Fontan, qui au bout de quelques mois commence à la battre. Elle n’ose rien dire et elle refuse de le tromper. Fontan, qui lui a coupé tous les vivres oblige Nana à se prostituer avec Satin.
- En janvier 1869, Nana quitte Fontan et devient « chic ». Muffat lui offre un immense hôtel où elle vit avec Zoé. Elle continue d’accomplir ses escapades avec Satin, qui la pousse à devenir bisexuelle, Satin deviendra sa maîtresse.
- En mai 1869, a lieu la course du Grand Prix ; un cheval du nom de Nana y participe. Toutes les femmes sont jalouses de Nana, qui est en toilette impeccable. Elle pousse tous les hommes à parier sur le cheval portant son nom, le sachant malgré tout perdant. Le cheval gagne tout de même !
- Vers février 1870, Muffat découvre Nana et Georges couchant ensemble. Georges, qui entend son frère Philippe demander Nana en mariage fait une crise. Philippe va en prison, car il a volé de l’argent pour Nana. Georges se saisit de ciseaux et se les plante dans la poitrine. Elle couche avec tout le monde et ruine l’ensemble de ses amants, qui veulent, cependant, tous l’épouser. Zoé abandonne Nana. Satin est malade. Nana disparaît.
- Vers juillet 1870, Nana revient et trouve son fils mort et elle est atteinte de la variole. Rose, apprenant la nouvelle, se réconcilie avec elle et la soigne, cependant Nana meurt.
- Le roman dure donc trois ans et trois mois.

LES LIEUX
- Au début du roman, Nana vit au second étage d’une grande maison neuve boulevard Haussmann, dont le propriétaire louait à des femmes seules. « L’appartement, trop vaste pour elle, n’avait jamais été meublé complètement ; et un luxe criard, des consoles et des chaises dorées s’y heurtaient à du bric-à-brac de revendeuse, de guéridons d’acajou, des candélabres de zinc jouant le bronze florentin. Cela sentait la fille lâchée trop tôt pour son premier monsieur sérieux, retombée à des amants louches, tout un début difficile, un lançage manqué, entravé par des refus de crédit et des menaces d’expulsion. »
- En septembre 1867, Nana alla s’installer à la campagne afin de se reposer : « c’était un grand pavillon de style italien, flanqué d’une autre construction plus petite, qu’un riche anglais avait fait bâtir, après deux ans de séjour à Naples, et dont il s’était dégoûté tout de suite. […] D’abord le vestibule : un peu humide, mais ça ne faisait rien, on n’y couchait pas. Très chic le salon, avec ses fenêtres ouvertes sur une pelouse, seulement, le meuble rouge était affreux, elle changerait ça. […]. Une chambre qu’un tapissier d’Orléans avait tendue de cretonne Louis XVI, rose tendre ».
- Entre janvier et octobre 1868, Nana va habiter chez Fontan qu’elle considère comme l’homme de sa vie : « c’était rue Véron, à Montmartre, dans un petit logement, au quatrième étage, […] ce n’était pas immense, mais on avait refait les peintures, changé les papiers ; et le soleil entrait là gaiement ».
- Après avoir quitté Fontan, Nana s’installe dans un immense hôtel offert par le comte Muffat : « l’hôtel de Nana se trouvait avenue de Villiers, à l’encoignure de la rue Cardinet, dans ce quartier de luxe, en train de pousser au milieu des terrains vagues de l’ancienne plaine Monceau. Il était de style Renaissance, avec un air de palais, une fantaisie de distribution intérieure, des commodités modernes dans un cadre d’une originalité peu voulue. Le comte Muffat avait acheté l’hôtel tout meublé, empli d’un monde de bibelots, de fort belles tentures d’Orient, de vieilles crédences, de grands fauteuils Louis XIII ; et Nana était ainsi tombée sur un fonds de mobilier artistique, d’un choix très fin, dans le tohu-bohu des époques ».

Nathalie LECLERCQ


110 commentaires:

  1. Bonjour, voila je travaille sur Nana pour le lycée et je dois faire le schéma narratif, j'ai donc lu le livre mais je ne trouve pas, est ce que vous pouvez m'aider s'il vous plait ?

    RépondreSupprimer
  2. Je vous propose cette possibilité (parmi d'autres):
    Situation initiale: Nana est au théâtre. Tout le monde s'attend à un échec retentissant puisqu'elle ne sait pas chanter. (Parallèlement, la comtesse s'ennuie = situation initiale)
    Elément perturbateur: Nana triomphe. (La comtesse commence à changer)
    Péripéties: Pour Nana : Succession de réussites et d'échecs au gré de ses rencontres et de ses décisions. (La comtesse ressemble de plus en plus à Nana et se dévergonde).
    Element de résolution : Nana disparaît, revient et meurt. (L'on devine la ruine prochaine du comte, mais sans certitude).
    Situation finale: Nana sombrera dans l'oubli et la guerre est imminente.

    RépondreSupprimer
  3. Merci Merci Merci beaucoup !!! Je vous en suis très reconnaissante !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien, je suis contente d'avoir pu vous aider.

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    3. bonjours votre blog vient de me sauver car je doit étudier ce livre mais je n'aime pas lire et votre blog est juste magnifique!Donc un grand merci. Voila moi j'espère que vous pouvez m'aider sur une question qui me pose défaut qui s'intitule "Résumer en environ 1 page l'intrigue de ce Roman" Merci d'avance passez une bonne journée.

      Supprimer
  4. est ce que vous pouvez me faire un resume detaille de chap 2.3et 4

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vous conseille de lire ces chapitres et de les résumer par vous-même, ce sera bien plus efficace et profitable.
      Bonne lecture.

      Supprimer
  5. Merci pour ce très beau travail. Bravo aussi pour votre blog d'une grande qualité!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à vous qui donnez vie à ce blog par vos lectures enthousiastes.

      Supprimer
  6. Bonjour, tout d'abord je tenais à vous dire que votre blog est vraiment très chouette! Cependant, j'ai une question. Je dois faire un travail (une critique) sur ce livre, pourriez-vous m'indiquer quelques éléments essentiels à pouvoir traiter? Le style d'écriture de l'écrivain, certains points positifs ou négatifs du livre.. Je vous remercie d'avance.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci!
      Voici quelques pistes:
      - Nana a un destin en « dent de scie » comme Zola les affectionne, pour mieux mettre en valeur son projet naturaliste de « disséquer » le monde de la prostitution, mais surtout, les vices humains (ceux surtout liés au désir) et la corruption de la société.
      - Nana est l’allégorie de la femme désirée, la femme de chair, qui joue Vénus (Déesse de l’amour), qui ne sait ni chanter, ni danser, ni jouer, mais qui « a quelque chose qui remplace tout » (Bordenave), elle exerce une séduction irrésistible.
      - Le roman propose la satire des occupations bourgeoises sous le second Empire : théâtre, champ de courses. Paris est la capitale du vice. Comme la comédienne, dans la tradition de l’Ancien Régime, la « cocotte » ou « mangeuse d’hommes » est diabolisée. Capable de prendre toutes les apparences, elle est l’allégorie d’une société artificielle. Le corps de Nana est symbolique : "il est la métaphore du corps social enfiévré qui meurt d’une passion mortifère, sans transfiguration."
      - Nana est aussi et surtout l’allégorie du Second Empire (1851-1870) : Ses dates de naissance et de mort correspondent au règne de Napoléon. Elle meurt décomposée et montre ce qu’elle est : voir la description de la pourriture (La mort est ainsi le châtiment lié à sa vie de corruption). La mort de Nana correspond à celle du Second Empire et à la mort de la société de cette époque : Les cris à l'extérieur de la chambre, "A Berlin! A Berlin!, annoncent la guerre à venir, le chaos et la destruction que par une ironie tragique les manifestants réclament.

      Bon travail,
      Nathalie Leclercq

      Supprimer
  7. Bonjour, j'adore votre blog, il est génial :) mais j aurais quelques petites questions. Dans ce livre est ce que c'est un dénouement fermé ou ouvert et quelle est la focalisation utilisée ? Quelles sont les caractéristiques qui fait que ce roman est un roman naturaliste? merci d avance bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci !

      A mon sens, le dénouement est fermé parce que Nana est morte. Cette mise en scène morbide clôt le roman et met fin au récit. Pourtant, les cris des passants dans la rue (A Berlin !) ont une dimension proleptique en ce qu’ils annoncent la guerre prochaine.

      La focalisation est omnisciente, le narrateur nous fait pénétrer dans les pensées des personnages.

      Cette fin est naturaliste car Zola dissèque la société du Second Empire scientifiquement. Il décrit les agissements des personnages en les éclairant d’un point de vue historique (la guerre). La description de la décomposition du corps de Nana fait également appel à des procédés naturalistes : vocabulaire médical, description dysphorique d’un cadavre en putréfaction. Cette mise en scène donne à voir le corps de Nana, le dissèque sous nos yeux. Mais cette visée naturaliste a également un but allégorique, la mort de Nana symbolisant celle de toute une société, et de toute une époque.

      Bonne journée,
      Nathalie Leclercq

      Supprimer
  8. Vos analyses et vos réponses aux internautes m'ont beaucoup aidé dans la réalisation de ma critique sur Nana. Ma côte à été plus que bonne et c'est à vous que je la dois! Merci encore, bonne continuation, Zoé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis toujours heureuse que ce blog puisse être utile.
      Cordialement,
      Nathalie Leclercq

      Supprimer
  9. es-que je peux savoir qui sont les personnages principaux svp?et de dire quel rôle ils jouent?:)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    2. Les personnages principaux sont Nana, le comte Muffat et Sabine, sa femme. Pour les rôles qu'ils jouent, je vous conseille de parcourir toutes les pages de ce blog sur cette œuvre, y compris les commentaires de textes et son résumé.
      Nous pouvons dire, succinctement, que Nana joue le rôle de la prostituée qui séduit naturellement les hommes et que Muffat est l'archétype masculin qui se laisse séduire par cette "déesse de l'amour". Sabine est en quelque sorte le double "convenable" de Nana, elle aussi va peu à peu sombrer dans la déchéance et participer à la ruine de son mari. Tous trois symbolisent le vice d'une société corrompue et le Second Empire en perdition.
      Bon travail,
      Nathalie Leclercq

      Supprimer
  10. bonsoir et merci pour toute l'aide apportée.
    Je dois faire une conclusion sur la mort de Nana.
    Comment je peux procéder?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que vous pouvez organiser votre conclusion en trois petites étapes:
      1) La forme: Quels sont les procédés par lesquels Zola met en scène la mort de Nana?
      2) La fonction: A quoi sert cette mise en scène?
      3) Les valeurs: Quelles sont les valeurs de cette mort?
      Vous trouverez des éléments de réponse sur ce blog, au commentaire du chapitre XIV:http://lettresco.blogspot.fr/search/label/Zola
      Bon travail.
      Nathalie Leclercq

      Supprimer
    2. Bonjour et encore merci,
      Voici un premier jet pour ma conclusion.

      Conclusion :
      On a l’impression que Zola prend plaisir à massacrer son héroïne, il utilise des hyperboles pour accentuer l'atroce façon dont meurt Nana et le réalisme du texte se démarque notamment par l'utilisation du corps en farce grotesque. Zola utilise les jeux de lumières pour rendre le texte plus réaliste et attrayant et étant un naturaliste, on retrouve dans Nana beaucoup de vocabulaire scientifique.
      Pour Zola, Nana incarne la société pourrissante du Second Empire. Sa mort dans la pourriture quand commence la guerre de 1870 est le symbole de la pourriture du régime .Donc Zola condamne le style de vie de Nana et avec lui celui du Second Empire.

      Supprimer
    3. - Le terme "massacrer" est un peu fort, il faudrait peut-être voir à le remplacer par un autre plus adéquat.
      - L'expression "utilisation du corps en farce grotesque" n'est pas très claire et il faudrait approfondir l'analyse des effets naturalistes du passage.
      - La fin de l'analyse répète peut-être un peu trop des mots de la même famille que "pourriture".
      - Sinon, l'ensemble des remarques est pertinent.
      Bonne continuation,
      LN

      Supprimer
  11. Bonjour! Votre blog est vraiment génial, il m'aide beaucoup! :)
    J'ai quelques petitequestions. Quelle est le passage essentiel du livre? Quelle est la visée de l'œuvre?

    Merci de votre aide.

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour
    Votre blog est vraiment génial! :)
    Je travaille sur Nana au lycée et je dois dire le passage essentiel du livre. J'ai lu tout le livre mais je le trouve pas.. Pouvez vous me donnez des pistes?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que le passage essentiel de ce livre est le chapitre VII, lorsque Muffat lit l'article de Fauchery à Nana et que toute la symbolique du personnage est ainsi mise en valeur. Pour mieux comprendre l'importance de ce passage, voir son commentaire:
      http://lettresco.blogspot.fr/2013/04/commentaire-zola-nana-chapitre-vii.html#more

      Supprimer
  13. Bonjour
    Votre blog m'aide beaucoup pour toutes mes recherches des livres que je lis a la fac! Il est génial! :)
    Mais j'ai quelques petites questions! Nana est il une œuvre naturalisme et pourquoi?
    Et quel est la visée de l'œuvre!?
    Merci pour votre aide :)

    RépondreSupprimer
  14. Merci tout d'abord de l'intérêt que vous portez à mon blog.

    Pour vous aider, voici quelques précisions sur le mouvement du naturalisme (1850-1900):

    Ce courant a été défini par Émile Zola dans son Roman expérimental (série d’articles de Zola regroupés), il dira à ce propos : "le naturalisme est purement une formule, la méthode analytique et expérimentale. […] On vous demande de chercher et de classer votre part de documents humains, de découvrir votre coin de vérité, grâce à la méthode. Ici, l’écrivain n’est encore qu’un homme de science. Sa personnalité d’artiste s’affirme ensuite par le style."
    L’œuvre naturaliste s’appuie sur trois critères : la reproduction exacte de la vie, l’absence de héros (Il met en scène des gens ordinaires), la disparition du romancier (focalisation interne, ce sont les personnages qui parlent et non le narrateur omniscient). L'imagination doit être bannie : Tous les efforts du romancier tendent à cacher l’imaginaire sous le réel.
    C'est un durcissement du réalisme qui applique à l'étude des réalités humaines la méthode des sciences expérimentales et peint avec prédilection les milieux défavorisés (ouvriers, paysans).

    Le naturalisme repose donc sur des méthodes scientifiques, l’écrivain se sert de documents, utilise un carnet pour écrire ce qu’il voit (La vie dans les mines, le milieu ouvrier). Il cherche par ses œuvres à exprimer le mal social.
    Écrivains représentatifs : Zola, Maupassant, Huysmans
    Contexte historique : Vie sous le second Empire, dominé par la figure autoritaire de Napoléon III.

    RépondreSupprimer
  15. La visée de l'œuvre est donc liée au projet naturaliste de décrire précisément la société du Second Empire. Voici l’analyse qu’en fait Fréneuse :

    "Par son histoire et celle des personnages alentours - hommes qui la poursuivent et autres filles du milieu, Zola nous donne à voir une décadence en marche, la ruine d'une société dont les piliers sont depuis longtemps vermoulus. Dans un long flot de descriptions étudiées, de dialogues truculents où la distinction côtoie le vulgaire, l’auteur fait se frôler deux mondes que tout oppose : une vieille élite mourante, figée et dévote face à un peuple de petits artistes et de courtisanes qui s’échelonne du plus bas souillon à la cocotte de luxe. Et finalement, ce que l'on tire de tout cela, c'est que sous les masques court le même relent de pourriture, des plus vils quartiers aux grands hôtels particuliers. Etrangement, j'ai songé au Journal d'une femme de chambre, en lisant certaines considérations, certaines expressions de la part de Nana et des autres courtisanes : dans le roman apparaît fréquemment l'idée que le vice n'est pas l'apanage des bas milieux et que les riches, sous leur visage respectable, sont généralement bien plus pervers que quiconque. "Les scènes changent ; les décors se transforment ; vous traversez des milieux sociaux différents et ennemis ; et les passions restent les mêmes, les mêmes appétits demeurent." disait Célestine dans le roman d'Octave Mirbeau. La sensualité et l'érotisme de Nana l'ont d'ailleurs fait passer aux yeux de nombreux lecteurs, pour un roman pornographique, ce qui sera également le cas pour Le journal d'une femme de chambre. Bien sûr, le rapprochement s'arrête là, Zola et Mirbeau n'ayant pas du tout la même chose à nous dire à travers leurs écrits et pas du tout la même façon de le faire ; cependant je n'ai pu m'empêcher de faire le parallèle durant ma lecture.

    Il y a tout de même quelque chose qui, personnellement, m'a un peu gênée tandis que je suivais la trajectoire - pour le moins chaotique- de Nana : c'est la signification que Zola veut lui donner. En effet, on sent les théories naturalistes arriver de très loin pour expliquer l'énergie destructrice mais inconsciente de cette jeune femme. La théorie du Roman expérimental est élaborée alors que Zola est en pleine écriture de Nana : les deux ouvrages paraissent la même année, en 1880. Aussi sent-on assez fortement une volonté didactique et moralisatrice de la part de l'auteur, non pas dans la trame même du roman, à laquelle on se laisse prendre assez facilement, mais dans l'explication du comportement des protagonistes, plus ou moins explicitement. Dans l'article que Fauchery consacre à Nana, il la compare à une "mouche d'or": "une fille, née de quatre ou cinq générations d’ivrognes, le sang gâté par une longue hérédité de misère et de boisson, qui se transformait chez elle en un détraquement nerveux de son sexe de femme. [...] Avec elle, la pourriture qu’on laissait fermenter dans le peuple, remontait et pourrissait l’aristocratie." Le narrateur ne dit franchement rien mais, quelques chapitres plus loin, la comparaison est reprise, cette fois-ci à son compte."
    (Voir à ce propos le commentaire du chapitre VII : http://lettresco.blogspot.fr/2013/04/commentaire-zola-nana-chapitre-vii.html)


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En espérant que ces analyses vous auront été utiles,
      Bien cordialement,
      Nathalie Leclercq

      Supprimer
  16. Bonjour
    Est ce que la visée de l'œuvre est elle critique ou comique ?
    Merci de votre aide

    RépondreSupprimer
  17. Bonjour,
    Y a t-il les descriptions physique et mental sur votre blog?
    merci d'avance

    RépondreSupprimer
  18. Qu'elles sont les principaux thème abordés dans ce roman :)
    Merci d'avance :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous aurez les réponses à votre question en parcourant les différents articles de ce blog sur cette œuvre.
      Bon travail,
      LN

      Supprimer
  19. Que veulent les personnages principaux ? Pourquoi ? Réussissent-ils ou échouent-ils? Qui les aide ? Pourquoi ? Qui s'oppose à eux ? Pourquoi?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous pourrez répondre à toutes ces questions en parcourant attentivement les articles de ce blog concernant cette œuvre.
      Bon travail,
      LN

      Supprimer
  20. Bonjour
    Ce que je voulais vous dire, c'est es- ce qu'il y a les descriptions physiques et morales des personnages sur votre blog? (comme celles FAUCHERY ou de ROSE MIGNON)
    désole pour l'incomprehension

    RépondreSupprimer
  21. Bonjour à tous! Qui peut m'aider à dresser un tableau dans lequel, on va élaborer une comparaison entre le roman(comparé entre les deux réalismes) Anna Karénine de Tostoï et Nana de Zola, selon l’analyse de Lukacs. et plus particulièrement son étude de la description de la course des chevaux.
    Merci d'avance. :).

    RépondreSupprimer
  22. Bonjour, je dois faire un exposé exprimant l'enfance dans Nana et ayant lu le livre, je n'ai pas beaucoup de pistes, pouvez vous m'aider ? Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est surtout dans une autre œuvre de Zola, L'Assommoir (en italiques), que vous trouverez des indications sur l'enfance de Nana, et sur ses parents, Gervaise et Coupeau.
      Bon travail,
      LN

      Supprimer
  23. Ma fille est en 2nde et a un commentaire littéraire a faire sur un passage du ch 10 de Nana je cherche un peu d'aide merci
    - le personnage par rapport à son lieu d'habitation :l'expression de la richesse, l'ascension sociale et la corruption
    - le regard que l'auteur porte sur ce personnage :projet documentaire, sévérité morale qui contraste avec son regard bienveillant

    RépondreSupprimer
  24. Merci beaucoup pour ce blog et tous ces articles qui sont géniaux !

    RépondreSupprimer
  25. Bonjour, j'aimerais d'abord vous remercier pour ce blog magnifique, il m'a beaucoup aidé pour mon travail. Mais voilà j'ai une question qui m'occupe l’esprit: Quel est le rapport entre le naturalisme de Zola et ce roman? Merci infiniment pour vos aides!

    RépondreSupprimer
  26. Bonjour, j'adore votre blog. Il m'aide beaucoup! Je suis en classe de seconde et je dois réaliser l'itinéraire des lieux réels et célèbres où se rend Nana tout au long du récit ... Mais je suis un peu perdu, le roman est tellement long que je ne me souviens pas de tout... Pouvez vous m'aider s'il vous plait ? Mercii !

    RépondreSupprimer
  27. Je trouve ce résumé très bien fait.
    Pour peut-être l'améliorer un peu plus, il aurait sûrement fallu un peu moins résumer le trois derniers chapitres.
    Bravo quand même
    (Élèves de 1ere sit2d)

    RépondreSupprimer
  28. Bonjour, tout d'abord je voudrais vous remercier, ce blog est vraiment utile. Mais j'ai un doute, avec l'article de "la Mouche d'or" que fait Fauchery (et reprenant cette expression après, si je ne me trompe pas) que veut dire Zola? Moi j'ai interprété qu'il voulait donner une espèce de leçon morale, mais je ne suis pas sur du tout.
    Merci beaucoup, j'espère que vous pourrez m'aider!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous trouverez quelques éléments de réponse ici:http://lettresco.blogspot.fr/2013/04/commentaire-zola-nana-chapitre-vii.html#more
      Bonne lecture,
      LN

      Supprimer
  29. Merci beaucoup pour ce résumé, vous m'avez sauvé la vie !

    RépondreSupprimer
  30. Bonsoir, pourriez vous me définir le personnage de Zoé en quelque mot ?
    Je vous remercie de votre aide et bonne continuation.

    RépondreSupprimer
  31. Bonjour, j'aime vachement votre site, il est très instructif. J'aurais besoin d'un peu d'aide, je dois prendre l'un des personnage de l'oeuvre, et lui faire subir une sorte d'interview, auriez vous des idées à me présenter ? Merci d'avance.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous pourriez envisager d'interviewer le journaliste Fauchery et lui poser des questions sur Nana. Voici quelques exemples :
      - Pourquoi avez-vous nommé Nana la Mouche d'Or?
      - D'où vient cette jeune fille?
      - Que symbolise-t-elle, selon vous?
      Vous trouverez des éléments de réponses ici:
      http://lettresco.blogspot.fr/2013/04/commentaire-zola-nana-chapitre-vii.html#more
      Bon travail,
      LN

      Supprimer
  32. Bonjour, merci pour ces renseignements, je suis élève de seconde et ma prof m'a demandé de choisir, 2 passages du livre ( pas de taille précisé ) et de les commenter de faire une lecture analytique. Auriez vous des plans de commentaire sur des passages ? Merci d'avance

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, regardez à ces adresses:
      http://lettresco.blogspot.fr/2013/04/commentaire-zola-nana-chapitre-xiv.html
      http://lettresco.blogspot.fr/2013/04/commentaire-zola-nana-chapitre-xi.html http://lettresco.blogspot.fr/2013/04/commentaire-zola-nana-chapitre-vii.html
      http://lettresco.blogspot.fr/2013/02/zola-nana-commentaires-chapitre-i-vii.html

      Supprimer
  33. Bonjour !
    Tout d'abord, je tiens a vous dire que votre blog est absolument génial, vous ne vous rendez certainement pas compte de l'aide qu'il peut apporter à nous autres, étudiant littéraires.
    Cependant, malgré cela, j'aurais besoin d'aide. Je dois faire un plan de dissertation sur le sujet suivant: "Quelles ont été les intentions de l'auteur en écrivant cette oeuvre ?"
    Ainsi, a part la dimension naturaliste que j'ai développé, je ne trouve pas de second axe.
    Pourriez vous m'aider ?

    RépondreSupprimer
  34. Je suis toujours contente que mon travail puisse être utile, c'est l'objectif de ce blog.
    Voici quelques pistes pour votre dissertation:
    - Le roman d’une prostituée : La prostituée est à la fois modèle et menace, car elle porte en elle des messages confus de condamnation morale et d’approbation économique. Soumise à l’attention de la classe bourgeoise, la femme consommatrice se mue en dévoratrice incarnant les fantasmes et les craintes de la classe masculine. A analyser les scènes de repas = Nana dévore les hommes (Nana mange surtout en compagnie des hommes, ce qui suffit chez Zola à transformer le repas en prélude ou en épilogue de l’acte sexuel.), mais elle est aussi dévorée par les hommes (souvent décrite comme un aliment potentiel) = à approfondir. (Voir l’article : La croqueuse d’hommes : images de la prostituée chez Flaubert, Zola et Maupassant, Lynda A. DAVEY)

    - Un roman allégorique : Le roman a comme fonction de montrer l’effondrement brutal du régime dans la décomposition du corps de la fille. Histoire d’une période allégorisée dans un personnage qui emblématiserait la fête impériale et exprimerait la confusion du côtoiement des classes sociales. La mort de Nana décomposée sous les yeux de ses amies montre la corruption de l’Empire et le topos historiographique de l’agonie royale. L’allégorie chez Zola est à la fois double sens et personnification. (Présentation de Nana, Vox poetica, Eléonore Reverzy, Université de Strasbourg) = A développer dans une perspective naturaliste.

    RépondreSupprimer
  35. Bonjour,
    Votre site est parfait !
    Quel est le lien entre Zola et le personnage "Muffat" ?

    Bien à vous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Muffat est intéressé par Nana depuis le début du roman. Ils vont se tourner autour et avoir une liaison qui sera de courte durée. A la fin du roman, lorsque Nana va mourir, Muffat est en bas de son appartement assis sur un banc et pleure, mais ne monte pas voir Nana. Personne, à part ses amies proches, ne monte la voir car ils ont peur d'attraper la variole.
      J'espère que ma réponse vous aura été utile.
      Cordialement.

      Supprimer
  36. est ce que je pourrais avoir une aide sur mon devoir de français svp ?
    sur le roman Nana d'Emile Zola:Quels indices montrent que la démarche de zola est scientifique ?
    En quoi les personnages principal et ses actions semblent-ils déterminés par son milieu social et par son corps?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En cherchant dans les différents articles de ce blog sur Nana vous trouverez de quoi répondre à vos questions, notamment le résumé chapitre par chapitre (plus détaillé que celui ci-dessus) et ces commentaires:
      http://lettresco.blogspot.fr/2013/04/commentaire-zola-nana-chapitre-xiv.html
      http://lettresco.blogspot.fr/2013/04/commentaire-zola-nana-chapitre-xi.html http://lettresco.blogspot.fr/2013/04/commentaire-zola-nana-chapitre-vii.html
      http://lettresco.blogspot.fr/2013/02/zola-nana-commentaires-chapitre-i-vii.html
      Bon travail,
      Nathalie Leclercq

      Supprimer
    2. mercii beaucoup je vous suit reconnaissante :)

      Supprimer
  37. Bonjour votre compte est très réussi, j'aurai deux petites questions, quel a été le but de Zola, quel effet a t il voulu produire sur le lecteur

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'hésitez pas à parcourir les autres articles sur Zola, vous aurez des réponses...
      Bonne lecture,
      Nathalie Leclercq.

      Supprimer
  38. bonjour votre blog est trés complet et tres bien fournis mais jai un travaille pour demain que je narrive vreent pas c'est d'inventer la suite de nana mais je narrive vrement pas pouriez vous maidez s'il vous plait ? pour demain matin :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous pourriez éventuellement inventer le dialogue des hommes qui attendent en bas et l'arrivée des femmes qui leur annoncent la mort de nana et la réaction de chacun.
      Bon courage,
      Nathalie Leclercq

      Supprimer
  39. Bonjour, pour commencer je trouve votre blog très pertinent et il m'a été d'une grande utilité, je vous en remercie. Cependant, je dois présenter ce livre à ma classe dans la semaine qui vient et je dois commenter un extrait plutôt intéressant. Pourriez vous je vous prie m'en proposer ? Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je propose quelques commentaires d'extraits clefs sur ce blog, vous pourriez peut-être trouver ce qu'il vous faut.
      Bon travail,
      LN

      Supprimer
  40. bonjours, tout d'abord merci pour se blog génial qui vient de me sauver car je déteste lire et la vous avez résumer l'histoire de Nana en quelques lignes, encore merci.Je suis actuellement au lycée et il y a une question qui me fait défaut j'aimerai que vous m'aidiez s'il vous plait car je n'arrive pas a répondre à la question suivante: "Résumer en environ 1 page l'intrigue de ce roman" merci d'avance et passez une bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      L'objectif de ce blog n'est pas de remplacer la lecture de l'œuvre, mais de l'y encourager. Alors, surmontez vos réticences et plongez-vous dans ce roman passionnant...
      Bonne lecture.
      Nathalie Leclercq

      Supprimer
  41. bonjour madame j'espère que vous allez bien !! seriez vous toujours connecté ?

    RépondreSupprimer
  42. Bonjour j ai lu votre blog et cela ma beaucoup aidé mais même en aillant lu tout le livre de nana il y a une question auquel je n 'arrive pas a trouver une réponse "faite une autobiographie de nana moral et physique en utilisant le pronom personnel "je" ( je suis né a...). Mais je ne trouve pas de description morale qui réponde correctement a la question. Aider moi SVP

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut que tu imagines être à la place de Nana et penser comme Nana (Ce qu'elle aime, ce qu'elle déteste, la façon dont elle voit les hommes, les femmes...). Bon courage et Bonne Année!
      LN

      Supprimer
  43. Je tenais à vous dire merci pour votre blog et aussi si vous pouvez la prochaine fois mettre le résumé d'un livre dans une autre couleur pcq celui là fait mal aux yeux mm pour lire c'est vraiment pas agréable.Je me demande si vous pouvez m'aider à répondre à certaines questions qui sont les survivante : s'agit-il d'une narration chronologique ? Quel point de vue est adopté pour transmettre le récit ? Quel découpage est privilégié par l'auteur pour son oeuvre ? Quels sont les intérêts de chacun personnage pour l'intrigue ? J'ai vu aussi que l'oeuvre parle beaucoup des choses mais je voulais savoir parmis tout ca de quoi il parle le plus généralement l'œuvre .
    Et encore Merci pour tout 😊

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce blog ne sert pas à réfléchir à votre place, je vous propose que vous donniez des éléments de réponses à chacune de vos questions, puis je vous dirai si vous êtes sur la bonne voie. Mais je ne ferai pas votre devoir à votre place...
      Bon courage
      Nathalie Leclercq

      Supprimer
  44. Pouvez- vous nous donner une description du personnage de Nana ? Son caractère etc ... ( Votre blog est super )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vous conseille de relire le premier chapitre du roman, vous obtiendrez quelques réponses.
      Bonne lecture,
      Nathalie Leclercq

      Supprimer
  45. Bonjour, voilà un blog très utile. Auriez-vous un texte à proposer en tant qu'ouverture pour la vie à la Mignotte au chapitre VI? Merci de votre aide!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi pas Une Partie de campagne (en italiques) de Maupassant?

      Supprimer
  46. Bonjour, merci beaucou pour ce blog très utile. Auriez-vous un texte à proposer en tant qu'ouverture sur le chapitre VII où Muffat lit l'article de Fauchery à Nana? Merci beaucoup

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    2. Il me semble qu' Emma Bovary (Flaubert) se déshabille devant Léon à l'hotel. Je ne sais plus quel est le chapitre, mais cette scène érotique et crue à la fois pourrait servir d'ouverture...
      Bonne soirée
      Nathalie Leclercq

      Supprimer
  47. Merci pour cet excellent résumé, ni trop court ni trop long !

    RépondreSupprimer
  48. Bonjour, une question a laquelle vous pouvez peut etre m aider en me donnant qqs pistes ou directions...(1ete apparition de Nana dans le roman) "comment cette entree, en seduisant le public instantanement, est-elle le miroir d'1 societe decadente? faire plan detaille. Merci infiniment! et bravo pour votre travail remarquable.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous aurez quelques éléments de réponse dans le commentaire du 1er chapitre du livre:
      http://lettresco.blogspot.fr/2013/02/zola-nana-commentaires-chapitre-i-vii.html#more
      Vous en aurez également en relisant les autres commentaires du chapitre XI, VII et XIV, notamment.
      Bon courage
      Nathalie Leclercq

      Supprimer
  49. Bonjour, j'aurai besoin de votre aide s'il vous plait. Je cherche les procédés(les figures de style, technique d'écriture) dont Zola a utilisé pour le livre Nana?
    Merci d'avance :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je propose quelques commentaires d'extraits clefs sur ce blog, vous pourriez peut-être trouver ce qu'il vous faut.
      Bon travail,
      LN

      Supprimer
  50. Merci énormément pour cet article super clair et bien rédigé, on en trouve pas souvent. :)

    RépondreSupprimer
  51. Bonjour, tout d'abord un grand merci car je dois lire ce livre que nous devons étudier à la rentrée mais après 300 pages de lu et de n'avoir rien compris mis à part le titre, j'ai eu l'idée de regardé votre site qui m'a sauvé la vie, merci et bonne journée.

    RépondreSupprimer
  52. bonjour, j'ai besoin de votre aide s'il vous plait... J'ai eu un devoir de français sur un texte de ce livre au premier chapitre où il parle d'une pièce de théâtre :
    1- Quelle opposition remarquez-vous en lisant "Haussée, la rampe, dans une nappe brusque de lumière, incendiait le rideau, dont la lourde draperie de pourpre avait une richesse de palais fabuleux, jurant avec la pauvreté du cadre, où des lézardes montraient le plâtre sous la dorure." Quelle est sa portée ?

    2-Comment sont évoqués les spectateurs dans les deux dernières phrases du texte ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour
      Je ne vais pas faire votre travail à votre place. Par contre, si vous lisez les analyses et le commentaire du 1er chapitre, proposés sur ce blog, vous aurez quelques éléments de réponse. Voici les liens:http://lettresco.blogspot.fr/2014/01/zola-nana-resume-et-notes-diverses.html#more
      http://lettresco.blogspot.fr/2013/02/zola-nana-commentaires-chapitre-i-vii.html
      Bon courage
      Nathalie Leclercq

      Supprimer
  53. Bonjour!! J'ai beaucoup de mal a faire un schéma actienciel de ce roman étant donné que je l'ai lu... Le plus gros problème est de savoir la quête de Nana.
    Merci d'avance pour votre aide.

    RépondreSupprimer
  54. Bonjour, après avoir lu ce livre, je me suis demandé qui était le héros de ce roman; Nana ou le comte de Muffat?
    Merci :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nana, bien sûr, à telle enseigne que le comte n'intervient que dans quelques scènes clef du livre, alors que la jeune fille est partout (si ce n'est à la fin).
      Nathalie Leclercq

      Supprimer
    2. La principale quête de Nana est, à mon sens, l'argent, puis la respectabilité, mais aussi le bonheur.
      LN

      Supprimer
  55. Bonjour j'aimerai savoir les enjeux du roman car je bloque réellement sur cette question
    Merci d'avance

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous trouverez de nombreuses rponses à votre question en parcourant les divers commentaires de cette œuvre que j'ai postés sur mon blog.
      Bonne lecture
      LN

      Supprimer
  56. Merci beaucoup pour cette article qui m'a été bien utile, ainsi que les commentaires laissés dessous :)

    RépondreSupprimer
  57. Bonjour, pensez vous que la description du cadavre de Nana à la toute fin sois un bon choix pour la consigne "sélectionnez un passage naturaliste" ou est ce que le choix de ce passage serait vu comme un peu trop "facile" et évident par le professeur... ?

    RépondreSupprimer
  58. Merci beaucoup pour ce résumé tres bien realiser j'ai débutée le livre mais je ne comprenais pas tout merciii beaucoup

    RépondreSupprimer
  59. Bonjour
    Tout d'abord je trouve votre site fantastique il ma beaucoup aidé car ayant débuté la lecture tard, je n'avais pas eu le temps pour finir le roman.
    Pourriez vous juste m'indiquer pourquoi la comptesse se "dégrade" et ressemble de plus en plus à Nana?
    Merci beaucoup

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La comtesse se dégrade pour montrer que la noblesse, elle aussi, est touchée par la déchéance et la corruption. Prostituée, femme noble, artistes, comtes, tous sont corrompus par une société délétère et décadente.

      Supprimer
  60. Bonjour, je dois réaliser un schéma actanciel mais je n'y arrive malheureusement pas même après lecture de votre résumé (qui est si bien fait)... pourriez vous m'aider s'il vous plait? Merci d'avance :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un schéma actantiel consiste à trouver qui sont les adjuvants ( ceux qui aident Nana), ses opposants (ceux qui l'empêchent de faire ce qu'elle veut), mais aussi qui est le sujet (le héros), ce qu'il veut (l'objet) et comment il y parvient (sa quête). A la lumière de ces explications, je pense que tu seras en mesure de réaliser ton schéma...
      Bon courage
      Nathalie Leclercq

      Supprimer