dimanche 3 février 2013

METHODE DU COMMENTAIRE LITTERAIRE


INTRODUCTION: 
- Alinéa + Phrase(s) générale qui présente l’auteur, l’œuvre, l’extrait. Attention, ne jamais commencer l’introduction par: « ce texte », « c’est un texte ». Toujours faire comme si le correcteur ne connaît pas le texte. Procéder dans cet ordre : auteur, œuvre, texte.
- Alinéa + Annonce de la problématique. Pour vous aider, il peut être utile de la poser sous forme de question. Elle sert à mettre en exergue l’originalité, la spécificité et l’intérêt du texte.
- Alinéa + Annonce du plan, en une ou deux phrases. Ce plan vous est donné dans les indications et la formulation du sujet en série technologique.
NB: Votre intro se présente donc en trois temps, chacun étant marqué par un retour à la ligne et par un alinéa. Ne jamais sauter de ligne à l’intérieur de votre introduction, et ne pas préciser, en titre, le mot « introduction », ni d’ailleurs ceux de « développement » ni de « conclusion ».

SAUT DE LIGNE

Les questions données pour chaque partie sont posées pour vous aider à formaliser votre plan, vous devez y répondre, elles ne doivent pas être utilisées telles quelles. Elles se résument ainsi: Forme + fonction + valeur du texte.

DEVELOPPEMENT 1ère partie: (Qu'est-ce que ce texte? Type? Genre? Registre?)
- Introduction
A) Retour à la ligne et alinéa, « Connecteur » (Tout d’abord, dans un premier temps…) + 1er Argument ou idée développée dans cette sous-partie + citation  (Texte entre guillemets) + procédé (Figure de style, point de grammaire, syntaxe, ponctuation…) + analyse ou « effet » (Qu’est-ce que ça fait que l’auteur utilise ce procédé et pas un autre) qui fait le lien avec la partie annoncée
B) Retour à la ligne et alinéa, « Connecteur » (De plus, en outre…) + 2ème argument (Même méthode que 1ère sous-partie)
C) Retour à la ligne et alinéa, « Connecteur » (Enfin) + 3ème argument (idem)
- Conclusion qui fait le résumé des trois principaux arguments

SAUT de LIGNE
DÉVELOPPEMENT 2ème partie : (A quoi sert-il? Quel est son but?)
- Introduction
A) Retour à la ligne et alinéa, « Connecteur » (Tout d’abord, dans un premier temps…) + 1er Argument + citation + procédé + analyse qui fait le lien avec la partie annoncée
B) Retour à la ligne et alinéa, « Connecteur » (De plus, en outre…) + 2ème argument (Même méthode que 1ère sous-partie)
C) Retour à la ligne et alinéa, « Connecteur » (Enfin) + 3ème argument (idem)
- Conclusion qui fait le résumé des trois principaux arguments

SAUT de LIGNE
DÉVELOPPEMENT 3ème partie : Quelle est la valeur symbolique de ce texte? Qua voulu faire finalement l'auteur?)
Non requise en série technologique, conseillée en S et ES, obligatoire en série L
Même méthode que précédemment.

CONCLUSION:
- Alinéa + Bilan : Elle constitue le bilan de votre raisonnement. Elle résume les différents arguments de vos deux (ou trois) parties que vous avez développées et qui vous ont permis de répondre étape par étape à votre problématique.
- Alinéa + Ouverture : Une phrase dite « d’ouverture », marquée par un retour à la ligne et par un alinéa, permet d’élargir votre propos, de montrer qu’il existe d’autres aspects du texte que vous n’avez pas analysés, d’autres pistes possibles. Elle peut également faire référence à d’autres œuvres du même auteur ou non. Elle peut être posée sous forme de question ou sous la forme d’une interrogative indirecte. Si vraiment vous ne trouvez pas, comparez le texte étudié à un autre texte du même auteur ou d’un autre, sans oublier d’expliquer pourquoi ces deux textes sont comparables.

Nathalie LECLERCQ

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire