samedi 19 janvier 2013

ZOLA, LE VENTRE DE PARIS, RESUMÉ.



I: Une maraîchère se rendant aux halles pour vendre ses légumes, emmène avec elle sur sa charrette un gars maigre et efflanqué, pris lors de la révolte du 2 décembre et envoyé en prison en Guyane. Il se nomme Florent, rencontre le peintre Claude, fait un bout de chemin avec lui, puis trouve l’ancienne charcuterie de son oncle, qui est vide et retrouve par hasard grâce à Gavard, son frère Quenu, marié à Lisa, ils ont une fille, Pauline.


II: Florent dut élever son frère, car sa mère est morte assez tôt. Il abandonne ses études de droit et nourrit son petit frère tout aussi gros, joufflu et gai, que son frère était maigre et triste. Les deux frères s’entendent très bien. Mais Florent est arrêté pendant les émeutes, il trébuche sur une femme morte qui lui couvre les mains de sang, lorsqu’il fut arrêté par hasard, cela suffit à le faire envoyer en prison, alors qu’il n’avait rien fait. Quenu le cherche partout, va vivre avec l’oncle Gradelle, un charcutier qui lui apprend le métier. L’oncle prend Lisa, la fille aînée d’Antoine Macquart, à son service, tant la fraîcheur et l’embonpoint de la jeune fille sied bien à un tel commerce. Quenu l’épouse. A la mort de l’oncle, ils découvrent quarante mille francs dans un coffre de la cave, ils vendent la charcuterie et en achètent une plus grande et plus jolie, qu’ils aménagent entièrement, près des Halles. Le couple accueille Florent chez eux et Gavard lui trouve un emploi d’inspecteur à la marée, que Florent voulut refuser, ne voulant rien devoir à l’empire. Mais Lisa fait tant et si bien qu’il accepte, au milieu de la fabrication du boudin et des pâtés qui imprègnent toute la charcuterie de graisse. Le ventre de Paris, c’est les Halles, grandement décrites dans le premier chapitre et tout particulièrement cette charcuterie qui en est le symbole.
III: Florent a beaucoup de mal à se faire accepter dans son nouveau travail d’inspecteur des Halles, mais peu à peu, il se lie d’amitié avec Claire Méhudin, la sœur de Louise, dite La Belle Normande; Puis il s’attache et donne des cours au fils de Louise, Muche. Cette dernière, la rivale de Lisa finit par comprendre que Florent est un homme bien et s’entiche de lui, mais Florent, même s’il viendra chez elle souvent pour donner des leçons à Muche, gardera toujours ses distances; alors que tout le quartier pensera qu’ils sont amants.
            Il va chaque soir au bar de M. Lebigre, où ils complotent pour la république, lui Gavard, Roubine et d’autres, sous l’œil curieux d’une vielle commère, Melle Saget, qui fait tout pour savoir ce qu’ils trafiquent.
            Florent donne tout sa paye à celui qu’il remplace, car il est malade et ainsi cela lui donne l’impression de ne pas vivre à la solde de l’empire.
         Florent entraîne même son frère dans ses réunions. Mais Lisa, prévenue par Mlle Saget me remet très vite dans le droit chemin. Celle-ci, d’ailleurs, voit d’un très mauvais œil les agissements politiques de son beau-frère et décide de tout faire pour se débarrasser de lui.
IV: Histoire de Marjolain et de Cadine, deux enfants trouvés par la mère Chantemesse. Ils vivent dans les Halles. Mais Marjolain s’entiche de Lisa et essaye de l’embrasser dans un coin, un jour qu’ils étaient seuls. Lisa l’assomme d’un coup de poing et le jeune homme en deviendra complètement gogol. Claude Lantier les prendra en affection et ils lui serviront souvent de modèles.
            Claude et François passent la journée à la campagne avec Mme François, journée calme et paisible en complète opposition avec la vie parisienne. Mme François dit que Florent devrait rester avec elle, mais il refuse. Claude lui explique alors sa théorie sur la bataille des gras et des maigres.
V et VI: Lisa va demander conseil à un prêtre qui lui dit qu’elle a raison de vouloir protéger sa famille, du moment que toutes ses décisions sont prises en conformité avec la morale. Elle fouille la chambre de Florent et y découvre tous ses écrits sur ses projets d’émeute et de révolution.
            Mlle Saget apprend de Pauline, la fille de Lisa qui avait été entraînée par Muche très loin de chez elle, que Florent vient de Cayenne. Elle se souvient alors de qui il est et le raconte aux commères de tout le quartier. Florent ne voit rien arriver. Lisa décide de le dénoncer à la police, mais celle-ci lui montre les nombreuses dénonciations qu’il a déjà, et qui émanent de tout le quartier.
            La Police finira par venir l’arrêter, il sera envoyé à Cayenne. Lisa et la belle Normande se réconcilient, tout redevient prospère à la charcuterie et la belle normande épouse M. Lebigre. Claude est dégoûté et finit le livre en disant: « Quels gredins que les honnêtes gens! »

Nathalie LECLERCQ

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire